Allahou akbar! Oussama’s dead.


Oussama Ben Laden, sa7bou AK47, Bsaat azre9, Tass maa

À moins de partager l’ermitage de Boula7ya dans une crevasse sur les hauteurs de Bora Bora, vous avez surement eu vent de la mort du most wanted man de l’univers; j’ai nommé Missiou Oussama Ben Laden.

J’ai longuement hésité à aborder ce sujet. Comme si le tsunami informationnel du mariage de William et Kate, dont on se bat royalement le steak, ne nous avait pas assez exaspérés, voilà que l’on se délecte de l’assassinat d’Oussama et la célébration ne fait que commencer. La polémique qui enfle au sein du Congrès américain sur l’intérêt de divulguer les photos du cadavre pour clouer la gueule des plus sceptiques agite tout Washington. Des voix s’élèvent et pestent sur la véracité de la méthode d’inhumation et sur le statut de martyr que l’Amérique a offert au chef d’Al 9a3ida. Certains psychotent (En3am, ce n’est pas français) sur les possibles représailles dont pourraient être victimes les soldats étrangers engagés en Afghanistan et en Iraq, voire sur les populations en terre occidentale. D’autres s’interrogent sur la perception qu’ont les musulmans de la fin de cette chasse à l’homme qui aura duré près de dix ans. 

Je ne voulais pas participer à ce grand tableau médiatique mais il m’a fallu lire la presse pour que je ne puisse plus tenir ma langue. À titre de jeune algérien lambda, j’avoue que je n’ai rien à carrer de cette nouvelle. Mais absolument rien à carrer. Au delà de l’interprétation purement allégorique de cet évènement qui sert surtout la politique intérieure de Barack Obama, le conforte dans son rôle de sauveur de la nation et couronne de succès la fin de son mandat, l’apport de l’assassinat de Ben Laden à mon quotidien est bien maigre. Je ne ressens pas de solidarité particulière à son égard du fait de sa qualité de musulman. Encore moins de la sympathie pour sa doctrine et ses agissements. En aucun cas je ne m’allie à ses positions sous l’étendard de la sacro-sainte oukhouwa arabo-musulmane. Par conséquent, je nage dans une confusion totale à la lecture de certains commentaires parus sur un article d’Echourouk qui rapportait sa mort. Vrai 7argouli la puce.

Comment vous dire? Echourouk est pour moi une source de réflexion intarissable. Je veux bien dédier un billet à ce sujet car je le trouve tout à fait fascinant. Et il m’est tout simplement impossible de synthétiser mon avis sur le premier quotidien d’Algérie (Selon Echourouk) et le troisième plus influent journal arabe (selon le Magazine Forbes) en un misérable paragraphe.

En appréciant l’article, des lecteurs faisaient ouvertement l’apologie du chef terroriste et me donnaient accessoirement l’envie de dégueuler mon 3chaa. Ils l’érigeaient en héros chahid, l’honoraient de leur adoration, lui signifiaient même leur amour. Mais qu’a t-il fait pour mériter ce culte fanatique dans une Algérie qui lui est parfaitement étrangère, où il a encouragé des attentats terroristes contre son peuple? Les trois quart de l’humanité sont persuadés que les attentats du onze septembre sont une manipulation néo-conservatrice américaine et que Ben Laden n’est pas mort ou n’a jamais existé. Ça me ferait chier de savoir que le quart restant en est fan parce que rajel argaz. Parce que gardien contemporain de l’islam après le grand Salah Eddine. Parce que nouvelle figure révolutionnaire emblématique et fervent défenseur des peuples opprimés. Parce qu’il s’était dressé face à l’hydre américaine impérialiste et mécréante.

Toutes ces raisons sont à mon sens irrecevables. Le plus important est qu’aujourd’hui je me fous de la mort du «Cheikh». Mais tellement.

5 réflexions au sujet de « Allahou akbar! Oussama’s dead. »

    • Galek Carlita manque à l’appel. ça aurait pu être drôle de voir NS fes’kali la7mar, arborant sa plus belle paire de shoes à semelle compensée, s’il n’était pas en poste.

Wesh rayek fel mawdou3?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s