Une journée comme les autres


En cette pluvieuse journée de juin, (oui il pleut la), j’ai rien de mieux à foutre que de vous écrire (y a toujours mieux à faire mais el7arrag nous a intimé l’ordre de publier un papier par semaine, négrier va !) mais comme je ne sais pas trop quoi dire je vais y aller en Freestyle on verra bien ce que ça va donner. Alors voila, j’ai décidé de vous parler d’une journée mémorable de par sa bizarrerie, une journée où j’ai senti que le monde allait de travers, enfin dans la ville de Annaba du moins. Ailleurs, je ne sais pas. Cette journée avait débuté le plus normalement du monde, réveil difficile comme d’hab, déprime post réveil comme d’hab, la légère sensation que je ne vaux pas mieux qu’une bouse de vache, un réveil banal et sans rien d’étonnant. En arrivant en ville, je constate que le centre n’est plus ce qu’il était. Bône la coquette n’est plus. Celle qui fut la perle de l’est et qui faisait baver d’envie tous ceux qui en voyaient les photos ou les vidéos est morte assassinée par une horde de barbares et d’arrivistes sans foi ni loi, qui y viennent par milliers pour la dépouiller, la maltraiter, la déglinguer. Ville abandonnée par les dirigeants et haïe des gens du centre, ville historique tombée dans la déchéance. Celle qui fut le joyau de la civilisation romaine et la coquetterie des Français n’est plus qu’un vulgaire taudis bidonvillisé par des sauvages assoiffés d’argent, oui mes amis je n’exagère en rien. Notre ville a été mangée par les vauriens et les malappris, loin de moi l’idée de jouer les bourges ou de prendre de haut le peuple, ce n’est d’ailleurs pas lui que je vise, mais tous les autres vauriens de « la haut » qui n’ont aucun civisme, aucune éducation et aucun savoir vivre. Je disais donc que le centre, ressemblait davantage à un village de l’Afrique subsaharienne tellement ça grouillait de monde, tellement les rues étaient sales et jonchées de détritus, tellement il y avait des vendeurs à la sauvette, vous avez vu le nombre de vendeurs à la sauvette ? C’est les flics qui sont devenus « à la sauvette », ils passent furtivement en priant que personne ne les remarque car ils sont en infériorité numérique criante, et c’est bien connu, un flic seul compte pour du beurre, surtout dans le rond point de « Al Hattab » tiens! Pas loin de ce fameux rond point, devenu un véritable ghetto et nid à sous développement, se trouve le fameux marché noir « Merciss » je sais pas trop comment ça s’écrit, toujours est il qu’on trouve de tout dans ce marché, des chaussures qui n’ont qu’une seule paire au Ipad 2. Oui ne vous y trompez pas, il y a absolument de tout, y entrer est facile, mais le tout est d’en sortir sain et sauf. Haha, je vous souhaite bien du plaisir si vous voulez tenter l’aventure! Eh bien figurez vous que dans ce « marché », il y avait un article des plus insolites à vendre, là comme ça, mis par terre comme n’importe quelle marchandise, et surveillé par les yeux vigilants de son propriétaire, il y avait…un fusil! Oui un fusil de chasse mis en vente comme ça l’air de rien, comme n’importe quelle autre marchandise! C’est incroyable hein. Fort heureusement le type en question a été embarqué par les flics lui et son fusil.

Le deuxième truc qui ma laissé perplexe est un incident à El Bouni; un conducteur et sa famille roulaient quand ils se font arrêter par un motard. Le chauffeur et père de famille semblait avoir commis une infraction, et s’est donc vu signifier qu’il allait se faire confisquer son permis, c’est la loi c’est comme ça qu’on le veuille ou non. Mais le chauffeur ne l’entendait pas de cette oreille. Après avoir tenté de négocier, en vain, il sort son couteau et se met à se charcuter le corps, sous les yeux de sa femme et de son fils de 5 ans, lorsque les policiers ont essayé de l’immobiliser, le père se jette sur son enfant, déjà bien sonné, et le plaque au sol le couteau sur la gorge, hurlant qu’il le tuerait s’ils essayaient de s’approcher. Voila, je sais plus quoi penser, buter son gosse pour un permis de conduire, je sais pas, si c’était une Lamborghini et que le type était un fanatique de la conduite, j’aurai pu comprendre, non en fait j’aurai pas pu mais bon…

Deux autres incidents n’étaient pas aussi bizarres mais donnaient quand même à réfléchir. Un jeune qui freine brusquement en pleine circulation et descend de la voiture en invectivant copieusement un taxi, prenant même une pierre et voulant lui faire sa fête. Le plus étonnant c’est que ce con était accompagné de sa mère et de son père, sa mère est descendue en disant au chauffeur que c’était rien et qu’il ne fallait pas s’énerver, ne trouvant surement rien à redire au stoïcisme de son rejeton, avant que les flics ne s’en mêlent. Mon moment préféré, le flic, un bigleux qui louche comme pas possible est venu en marchant, prenant tout son temps, avant de nous faire une démonstration de l’autorité et du pouvoir dont jouit la flicaille: « Circulez », voila c’est tout, c’est à ça que sont payés les flics de nos jours, pardon qu’ils sont surpayés de nos jours. Vu ce qu’ils foutent ça m’étonne pas que tout le monde veuille s’inscrire chez la volaille. Et c’était reparti, plus tard dans la soirée un jeune homme s’est fait tabasser par une bande de jeunes ados, environ une dizaine, qui non contents d’avoir attiré l’attention de toute la foule de par leur lâcheté (10 contre 1), se sont montrés insolents avec les adultes qui essayaient de calmer les choses et de les faire partir. Je ne sais pas mais à mon époque même si c’était la guerre civile, quand une personne âgée parlait on déguerpissait, il n’y avait plus rien à dire. Voila, une journée assez particulière qui me donne encore à réfléchir. La violence à outrance semble être le seul moyen de communication, pas grave, j’aime pas communiquer de toutes façons…

El Aswed.

4 réflexions au sujet de « Une journée comme les autres »

  1. «La violence à outrance semble être le seul moyen de communication». Le constat le plus juste que tu aies fait fel article ya Elaswed. Oui parce que ANA négrier…hein!

    Nass walfet, «Koulech normal»,el7yate wellat rkhissa, plus rien ne nous choque. lazamelna 7na aussi wahed igoulna «Indignez vous».

  2. exactement! on nous a cambriolé il y a 10jours, mon père demande chaque jour des nouvelles de l’enquête au 6ème arrondissement et on lui répond: mazel! 0 progrès

    il leur a expliqué qu’il est retraité et qu’il a tout le temps pour s’occuper de son affaire (même si nous ne somme pas les premiers dans ce cas, des tas de maisons se font cambriolées régulièrement mais bon sang!!! un étranger a débarqué chez nous pendant notre absence ce n’est pas normal!!!) et… oui comme tu l’as dit El Harrag: « il va s’indigner! »

    Merci

  3. aussi un truc, la cause principale des accidents de voiture est…les policiers
    ma soeur a fait un accident ya pas très longtemps devinez pourquoi, et bien les policiers ont demandé aux deux files d’avancer et pas rien que d’avancer c’est qu’ils te mettent la pression pour que tu fasses de la vitesse et paf ça fait des chocapic
    lah yestorna

Wesh rayek fel mawdou3?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s