Langues. Encore. Toujours.


Rani mnervi.

Je me retrouve une fois de plus à me justifier auprès de personnes, souvent inconnues, et ça me pompe sérieusement.

Nous avons fait une petite réunion avec Boula7ya et Elaswed pour traiter de la situation du blog après six mois d’activité. Un bilan rapide nous pousse à conclure que les lecteurs ne se bousculent pas aux portes d’Elhadra Blesh. Les commentaires non plus. Au diable les bilans! Non que nous voulions écrire pour la gloire, le pouvoir ou la reconnaissance. Comme j’ai dit auparavant, changer le monde et Dzair n’est pas notre plan. Malgré l’insistance de Boula7ya, passer à une formule payante d’Elhadra Blesh après vous avoir fidéliser jusqu’à l’addiction et nous faire plein de flous n’est pas une option. Nous ne sommes pas si prétentieux, mégalos et connards. Enfin, c’est ce qu’on tente de vous faire gober. Mais rendons nous à l’évidence, un blog avec peu d’interaction n’a pas de raison d’être. Lapidez sans vergogne le bloggeur qui mythonera et prétendra qu’il lui est indifférent d’être lu et commenté. Boula7ya et Elaswed considèrent que mes articles sont un peu trop « élaborés ». Il serait salutaire pour nos statistiques (Au diable les stats!) de « la jouer simple » dans mes choix de phrases, de mots, de références (Qui me viennent naturellement plus que je ne les choisis). Il me faudrait donc changer de style.

Éluder le poids de la langue dans laquelle rani nekteb serait naïf et erroné.  J’appréhendais ce jugement bien avant de créer ce blog. Voilà pourquoi mon premier billet a porté sur ce sujet. Langue de 3rab Vs. Langue de Gwer. Pourtant, ce ne sont pas les observations et suppositions de mes compères salauds qui motivent ce post. Je sais qu’il faut du temps pour trouver un lectorat. Qu’il est normal de galérer les premiers mois. Surtout quand nos compétences de promotion et de marketing sont clairement nulles. C’est la rencontre fortuite avec un un pauvre mec en terre d’exil qui précède ce coup de gueule.

Il y a une semaine, en buvant un kahwa avec des potes, un algérien zmigri  m’a pris à partie avec ses préjugés fumeux. Au bout de cinq minutes de discussion, Momo me rentre dedans avec des réflexions inamicales. 

Momo: Clairement tu as vécu en France toi! Tu es allé à la Sorbonne?

Moi: Non. Vraiment pas.

Momo: Pourtant, tu n’as aucun accent. En fait, tu as l’accent parisien.

Moi: Mais non. Vraiment pas.

Momo: Non sérieux, tu as vécu toute ta vie fi Dzair?

Moi: Pur bledard. Arrivé en métropole fi omri 21 ans. Parlais déjà el gawri avant de prendre la mer sur mon pédalo.

Momo: Alors tu as surement fait un lycée français.

Moi: Pur produit de l’école publique, qualité certifiée.

Momo: Tu dois venir d’une famille aisée de la bourgeoisie algéroise.

Moi: Euh laa. Mechni riche. Comment te dire… Ta3ref Annaba? Google ce mot sur Maps.

Momo: Vous parliez en français à la maison?

Moi: Hab echayeb m’en colle une à chaque phrase débitée?

Bon. Je mets un terme à ce dialogue 3yaa. Rien d’intéressant n’a suivi cet échange. Ce qui me met en boule, c’est cette propension qu’on ouled cha3bi à te cataloguer. Un étranger ma3lich, wech ya3ref men bledna? J’ai surtout eu droit à des interrogations surréalistes fi Dzair. Autre extrait:

Mouhsen: El7arrag 7abit nsa9sik. Des rumeurs persistantes soutiennent que babak est un cadre très influent fel ministère. Kayena menha? D’ailleurs il parait que c’est comme ça que nja7t fel concours.

Moi: Hmmm, galoulek wesh men ministère?

Mouhsen: Non. Hadi hia ma question.

Moi: Oui. Baba diplomate. J’ai grandi entre le Japon, le Gabon, La Hongrie et les États Unis. C’est ce qui explique mon accent anglais impeccable. Mais je garde de mauvais souvenirs de mon passage au Liban. 3labalek, guirra civile ou kada. Pour des raisons de sécurité nationale, il vaut mieux que ça ne s’ébruite pas Mouhsen khouya. Sinon ikhabiwek. Normal demain tu te retrouves dans un camp secret f’Sahara à éplucher el batata jusqu’à ton dernier souffle.

Des Momo et des Mouhsen, j’en ai rencontrés un paquet dans ma vie. Bel balla. Surtout en Algérie. Je leurs dédie encore une fois mon premier post et en prime tout mon mépris.

Langue de 3rab Vs. Langue de Gwer

17 réflexions au sujet de « Langues. Encore. Toujours. »

  1. Wallah ya L7arrag!!! c’était bien la peine de faire chier pour finalement changer que dalle ou tout du moins de nous en foutre sur la gueule un petit peu plus! ça prouve bien une chose c’est ton style et on y peut rien mala au final reste à l’aise et dis à ton ministre de père de me trouver un job avec voiture de fonction et plein de zéros dans le chèque!
    ah oui a bas les péteux qui croient que le français est l’apanage des fils de ministres et de riches en tous genres on le dira jamais assez

    • Je t’emmerde…Et puis echayeb mangoulu walou. Tu crèveras comme un pauvre clodo et je passerais merco te jeter des pièces pour t’acheter ta pizza quotidienne.

      • aya bien a sidi tayesh beaucoup de pièces au moins neddi wahda supplément formage… au prix de la pizza je crois pas qu’un clodo puisse s’en offrir… ça prouve bien que t un gosse de riche AMB

        • Tu craques complet…je te parle de la pizza 5 da fel marchi Hattab. Koun jit riche ani nserkel en série 1, comme certains, ferais des clips youtube et beuglerais mon amour pour l’Algirééé. Hagga ani n3ageb fel permis goutlek?

  2. ne change pas de style, mon premier kiffe est de deviner qui de El Aswed ou toi à écrit l’article sans voir le pseudo en bas, et quant à Boulahya qui veut nous arnaquer, je lui demande: à quand le premier article?😛
    ne vous inquiétez pas pour les commentaires, le blog est récent, bonne continuation!

      • chwa pas cher tu fais ta pince il faudra raquer ki tji boula7ya aw ma dahach fiya galek nekteb ki nekteb haya rou7 efhem enta dork

    • Merci! Ravi que nos coups de gueules te plaisent…J’imagine que Momo est aussi un personnage récurrent fi hyatek Dz Chick. On crée une secte dont le but est de supprimer le genre « Momo- Sapiens » quand tu veux.

  3. Je soufre les Momo-Sapiens quotidiennement, mais même les Français s y mettent maintenant LA MAFFAR

    ZMIGRI: « ah t’as jamais vécu en France toi? »
    MOI: non, « jamais? » NON.
    ZMIGRI: « T’es passé directement aux UK? »
    MOI: OUI,
    ZMIGRI: « Mais comment ca se faire que tu parles aussi bien le Français, tu dois être riche ou tu es une CHICHI »
    MOI: oui oui ca doit être ca!

    Ca c’est les Francais, apres pour la version Anglaise, c’est « ahh were you born here » NO, where are you from? from Algeria, ….silcence…..really? what do you speak there?
    Mandarin

    • Le légendaire flegme britannique!…Comme mentionné dans l’article je n’en veux plus aux gwers en général pour le égocentrisme et le inculture ta3 hbaal.

  4. Je suis en train de découvrir ce blog, parcequ’en ce moment, comme j’ai aussi créée un blog, je m’intéresse à mes concurrents. Non, je rigole, disons que je suis plus en train de découvrir la team de blogueurs algériens.
    Donc, après avoir facebooker un p’tit moment, je découvre votre blog et votre page FB. Et comme je l’ai bien aimée ainsi que votre dernier post, j’ai cliqué sur le lien FB de ce post (par hasard, je l’avoue). Bref, je vous raconte tout le petit chemin que j’ai fait jusqu’à ce post pour vous dire que je l’aime beaucoup et qu’il montre les préjugés qu’ont encore certains Algériens. En fait, ça se trouve il sont juste jaloux de ton accent😉

Wesh rayek fel mawdou3?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s