Le 08 mars de l’indifférence


Image

Salut les gonzesses !

 

Ah pardon il fallait dire mesdemoiselles, ah pardon il fallait dire mesdames! Mais si je dis madame pourquoi on me répond « non c’est mademoiselle »? Je n’ai pas encore commencé que vous faites déjà chier tiens! Bon toute misogynie mise à part bonne fête! A l’heure ou j’écris vous êtes surement toutes dehors à vous trémousser sur Kamel El Guelmi, lef9ayretes ou el 3issawa et j’en passe et des meilleurs. Bsahetkom profitez-en c’est votre journée. Cependant faudra un jour qu’on ait une sérieuse discussion quant à vos goûts musicaux mesdem…mesda LES FEMMES!

Alors oui saluons le 8 mars bien comme il se doit, depuis tout petit j’aime bien ce jour. Synonyme de jour férié pour le gamin que j’étais. Je pouvais m’éclater tout l’aprèm devant la télé, ou jouer à la Super Nintendo, ah nostalgie quand tu nous tiens! Cependant en prenant de l’âge et bizarrement en ne prenant toujours pas de galon, je me rends compte que le 8 mars est la célébration du combat des femmes pour l’égalité, le droit de vote et pleins d’autres revendications. Je me demande alors ce qu’elles fêtent puisqu’elles n’ont toujours pas eu gain de cause…Je rigooooole, elles votent et elles bossent. Et pour relancer le débat stérile : des fois elles font mieux que les hommes, niahaha, j’ai rien de mieux à faire que de foutre la merde. Je n’ai jamais compris ce besoin de comparaison, ni le besoin des féministes à crier sur tous les toits qu’elles sont les plus fortes, ni encore moins le besoin des machos de rabaisser les donzelles. Pour moi la menace est autre, elle transcende les sexes et les religions, elle vient d’on ne sait où et est omniprésente : la connerie. Les cons pullulent et chacun en a une part en lui, c’est comme ça, alors Femmes et Hommes qui ont un semblant de bon sens et dont Facebook n’a pas encore totalement ratatiné la cervelle, unissez vous contre les cons et connes!  Allez un peu de sérieux, les femmes en ont bavé pour avoir droit à la dignité au respect et aux mêmes chances qui sont offertes aux hommes. Rien que pour ça chapeau! Elles ont bravé bien des idées reçues, subit milles brimades et humiliations, en plus du harcèlement sexuel mais n’ont jamais cessé le combat. Combat qui hélas n’a pas encore pris fin. N’empêche que, en 2012, certaines trouvent le moyen de saper l’effort continu que fournissent d’autres, et ne profitent de leur journée que pour aller faire la bringue en se disant que dieu existe puisqu’elles ont une journée chômée payée. Bin oui c’est trop compliqué l’origine de la fête de la femme pour certaines, ça relève du mystique, du mystérieux, et pour celles là, la vérité est ailleurs.

En cette féminine journée j’ai aussi pu lire un papier Yahoo! dans lequel les femmes de la rédac ont répondu à quelques questions du genre: « quand vous êtes vous senties femmes pour la première fois? » hilarant! Un délice de second degré, hein? Ce n’était pas du second degré? Ah merde! Wé bin No Comment alors. J’ai enchainé avec l’article de « Eya« , la « fachfoucha » transformée en « Okht » (ou « femme de barbu » pour les francophones or « Niqab woman » for the english-speaking persons). Bon d’abord j’aime pas le Niqab, qui me parait être un excès de zèle qui ne sera pas récompensé par le bon dieu.  Et qui je pense relève plus de certaines traditions que de l’islam. Le jeune Eya donc a décidé de changer progressivement de style de vie pour devenir une porteuse de Niqab. Elle n’a été en rien influencée par la société selon sa mère (non pratiquante), et semble avoir eu le déclic après avoir lu un verset du coran sur la théorie du Big Bang, ou un truc du genre. Je ne peux donc que saluer son choix purement refléchi et espérer qu’elle continue de vivre sa religion comme elle l’entend.  Ce que j’ai trouvé un peu marrant c’est la fin légèrement décousue, et bien sur les commentaires.

En définitif, je dirai que femmes ou hommes, nous sommes tous pareils devant… le gouvernement Algérien, qui n’en a rien à foutre de l’un comme de l’autre, du moment qu’il peut détourner pépère et qu’il y a du pétrole.

2 réflexions au sujet de « Le 08 mars de l’indifférence »

Wesh rayek fel mawdou3?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s