Bonne nuit les petits


L’été, ce connard… Je sais pas pourquoi, une envie soudaine. Je dis ce que je veux d’abord, en plus c’est beau la liberté d’expression…
Cette semaine (ou bien c’était la semaine dernière?) a été détruit le dernier mausolée des sept dormants de la légende des sept dormants… Stupeur! Rage et indignation! Mais c’est quoi que ça les sept dormants?
Les sept dormants
Alors eux, c’est un peu comme les sept nains, ils étaient sept, la ressemblance s’arrête là. Après on entend tout et son contraire à leur sujet, sept frères venus d’Arabie, sept gars venus de Sagya el Hamra… etc dans tous les cas (je crois) ils étaient connus pour leur sagesse et leur piété. Bon maintenant le pourquoi du comment je sais pas trop, j’ai pas fait énormément du tout de recherches, toujours est-il qu’à Annaba, il est dit que c’étaient des saints qui guérissaient les gens grâce au coran, et qu’ils étaient très respectés et sollicités. Il est aussi dit qu’ils moururent chacun à une semaine d’intervalle et qu’il y eut donc 7 mausolées la bas la haut. Entre-temps, l’Algérie a fait la guerre aux Français, qui en ont profité pour détruire 6 des 7 mausolées présents. Surement une manière de casser le moral des révolutionnaires et du peuple en en mettant en pièces les symboles et les croyances autochtones. Ça a apparemment porté ses fruits, car le survivant, si j’ose dire, le septième mausolée a été rasé et… tout le monde s’en fout.
Comprenez-moi bien, j’ai grandi à la catalgine, et aux injections de pénicilline dans le cul, j’ai jamais guéri une fièvre en allant me faire « lire » dessus et pour tout dire, j’y crois pas vraiment. Aussi j’égorgerai jamais de moutons devant une coupole vide et habitée par des courants d’air en croyant que ça me portera chance et félicité, je sais bien que les deux dépendent directement de dieu, et si on doit les demander, eh bin autant le faire directement, surtout que c’est gratuit… Mais la destruction du mausolée m’a quelque peu énervé. Pourquoi tant de barbarie? Eh bien pour construire l’hôtel Sheraton paraitrait-il, ce qui m’a doublement indigné. Je comptais me lancer dans un billet incendiaire contre l’étranger qui avec son argent, sa main d’œuvre, son savoir-faire, ses bénéfices, vient défigurer notre belle ville sans remords ni pitié, continuant ainsi sa course effrénée à la poursuite avide de l’argent…
Il s’est avéré, qu’en fait bin non, l’étranger n’a pas détruit le mausolée pour construire l’hôtel, mais « juste » la base de vie qui abritera les deux mille et quelques ouvriers chinois, japonais, etc… venus construire le palace. Triple indignation!!! Aux armes citoyens devenons demeurons racistes et cons! Boutons ces yeux bridés hors de nos vertes contrées, sus à l’ennemi!
Ola ola pas si vite on se calme, qui a donné l’autorisation de raser le dernier mausolée?
Le chef du projet: « c’est pas moi »
Le maire: « c’est pas moi »
Le wali: « c’est pas moi »
Le ministère de la culture: « c’est pas moi/nous »
El Aswed: « c’est pas moi »
La tante à El Aswed: j’avoue c’est moi. 9iw! (Wallah c’est pas elle je le jure)
Devant un tel ramassis de mauvaise foi, on ne peut que rester sans voix. Devant l’autre ramassis de conneries publié par la presse on ne peut que rester sur le cul endolori de tant d’années de pénicilline: tout le monde déclare que c’est pas lui qu’il a fait ça! Tout le monde dénonce avec la plus grande fermeté, et tout le monde diligente des enquêtes pour punir le criminel comme il se doit. Ou est le journalisme, ou est l’investigation dans tout ça? Je vous le demande.
Grâce à ma fainéantise légendaire, j’ai réussi à éviter d’écrire à chaud sur un sujet aussi brulant, et j’ai donc temporisé à l’insu de mon plein gré. Ce « fâcheux contretemps » m’a permis d’appréhender le problème sous un autre angle et d’en apprendre un petit plus sur le sujet:
• Le mausolée a été rasé bien avant 2013: cela remonte à l’époque Boumediene, ce dernier aurait ordonné de « déplacer » le mausolée pour construire l’actuel Hotel Seybouse, ex Plaza.
• Le site « 7 rgoud » (les sept dormants), il faut bien l’avouer, n’est pas connu pour ses petites routes ensoleillées. C’est plutôt le contraire: l’endroit est réputé très peu sur, et reste le rendez-vous des alcooliques, des bizigous (junkies) et des individus qu’on a pas forcément envie de côtoyer pour des raisons évidentes de survie.
• Le mausolée bis, qui est soit dit en passant construit en briques rouges et avec des fers de soutien (ça fait pas très séculaire tout ça quand même), est en ruines, tagué de « vive l’Usma » et d’autres « brahim + imene= love », entouré de buissons plus hauts qu’un homme. Bref rien ne semble indiquer la présence d’un lieu « sacré », d’un lieu historique ou même d’un lieu tout court, tout n’est que ruines et mauvaises herbes.
Alors en sachant ça, je me dis que bon, si Indiana Jones en personne aurait eu du mal à reconnaitre le mausolée, c’est pas le p’tit ouvrier qui va se poser des questions. Surtout que le chinois en question, quand on lui a demandé le pourquoi du comment s’est écrié : « ça un mausolée? Mais c’est juste un tas de ruines! Bon pas de problèmes on va vous le reconstruire ». Ça lui fait pas peur apparemment, surtout en sachant que des rez de chaussée ils en font 15 au pti dej.
Alors que faisaient le ministère de la « culture », le wali, le maire et tous les autres pendant toutes ces années, Quand le site avait besoin d’une restauration, d’une plus grande visibilité, que faisait le ministère du tourisme quand un lieu qui aurait très bien pu devenir un site touristique incontournable est resté le repaire d’individus patibulaires? Que faisaient le wali et le maire? Eh bien Khalida Toumi et ses semblables claquaient le milliard pour ramener Elissa, Smail Mimoun regardait les siens aller s’amuser en Tunisie pour les moins riches, et partout ailleurs dans le monde pour les autres. Le wali et le maire, eh bin ils regardaient la ville grandir anarchiquement et ils regardaient surtout les lieux historiques de la ville se faire raser sans bouger le petit doigt. Promettant coup sur coup enquêtes et punitions mais sans jamais se décider à aller jusqu’au bout de leurs belle paroles.
Et voilà une semaine plus tard tout le monde s’en fout, la presse se contente de publier la dictée qu’on lui sert. Les gens continuent d’essayer d’avoir le Facebook d’une telle qui conduit une 208 et qui va et vient sur le boulevard sans arrêt, « Et puis de toutes façons, 7 Rgoud c’est blasphématoire… ». Les hautes autorités continuent à hmm à vaquer à leurs occupations? Et tout va bien dans le meilleur des mondes… c’est beau le progrès, et c’est quand même moche de voir comment on aurait pu mieux l’utiliser mais que, pourtant, on le fait pas.
Ps: s’il y en a que ça intéresse, ça peut pas faire de mal : http://leilababes.canalblog.com/archives/2008/01/19/7620319.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sept_Dormants_d’%C3%89ph%C3%A8se

6 réflexions au sujet de « Bonne nuit les petits »

  1. Malheurs! comme partout ailleurs en Algérie, on essai tant bien que mal de faire naître le « tourisme » et évidement c’est mal fait tellement mal fait que je me demande si ce peuple peut un jour faire bien quelque chose.

    ps: Sidi Kibouch yaghleb les 7 dormants :p

    • 9iw! 7 rgoud bin ils prennent ton sidi Kibouch et ils en font un Mechoui des rois! et avec ses cornes ils font des décorations post modernes.

  2. wesh ndirou? on va s’enchainer aux portes de l’hotel de ville sur le cours de la révolution en protestation?

    • J’aimerais bien mais bon les coups de matraques dans la gueule ça me dit moyen moyen… Ana ça y’est j’ai décidé de ske jvais faire pour marquer le coup : rien. Leh lokhrine khir menni?!

Wesh rayek fel mawdou3?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s