17 Avril What the Fuck!


y'en a vraiment pour penser qu'une boite cadenassé et des bouts de papier peuvent changer quelque chose?

y’en a vraiment pour penser qu’une boite cadenassé et des bouts de papier peuvent changer quelque chose?

Salut à tous ! Ouais nous sommes toujours vivants, Même el 7arrag j’ai vérifié récemment vous n’inquiétez pas… Nous allons donc sans plus tarder nous lancer dans un nouveau billet quotidihebdomensuanuue bref un nouveau billet.

Vous l’aurez surement compris nous allons parler un peu des élections, c’est le thème du moment, et je vais faire comme tout le monde et partager avec vous une analyse claire, pertinente, et objective de la situation… Bin oui c’est mon analyse, elle ne peut être que tout ça et plus encore !

Non en fait je rigole, je n’ai rien analysé du tout, je ne lis plus les journaux, je ne mate pas les news, et pour tout vous dire je ne sais même pas si je vais voter ! Certains disent que voter est plus qu’un droit : c’est un devoir en ces temps obscurs et incertains ! D’autres répondent que voter, même blanc, c’est être complice d’un système crapuleux qui veut maintenir un statut quo aussi corrosif que mortel pour le futur de notre si cher et beau pays… qualificatifs redondants qui vont comme un gant au contexte actuel et qui ont perdu toute substance à force d’être sortis à tort et à travers, à force de crier au loup…

Il faut dire qu’avant c’était beaucoup plus simple, on nous disait de voter et on ne le faisait pas. Maintenant qu’ils nous demandent de ne pas voter on fait quoi ? Je suis bien emmerdé moi avec leurs conneries. D’un côté si je vote je soutiens automatiquement Abdelaziz… désolé mais ça ce n’est pas possible. De l’autre si je ne vote pas, cela risque d’être perçu comme un mouvement de protestation, voire de boycott ! Ça reviendrait à dire que je soutiens soit le RCD, ou Sofiane Djilali, Benbitour, Ennahda?!! Ah non non non ça aussi ça va pas être possible hein.

Je suis donc devant un dilemme électoral… ce qui ne facilite pas la prise de décision finale, ni même initiale d’ailleurs. Dans ces cas là rien ne vaut l’avis du peuple, qui est d’ailleurs présenté comme la plus grande victime des futures élections. Comme si ce peuple dont on a soudain décidé de se soucier vivait heureux depuis 1962… Le peuple algérien est divisé (comme toujours) concernant ces élections. Une partie veut voir Bouteflika sur le trône, car il est le SEUL garant de la « stabilité » du pays. C’est grâce à lui que nous vivons des jours heureux, que la dette nationale a été remboursée, que le terrorisme n’existe plus,  que l’Algérie est visible sur la scène internationale et que etc … Ce qu’il faut pas entendre comme conneries… Nous avons également ceux qui pensent que Bouteflika est bon, que c’est les « autres » qui l’entourent qui sont mal intentionnés. Ces fameux autres sont donc venus de nulle part, et se sont confortablement installés près du Abdelaziz et ont commencé à pomper l’Algérie ? Passons passons…

C’est pas fini, il y a également ceux qui pensent que l’armée est la seule qui décide, qu’aucun président algérien n’a été élu démocratiquement et que c’est pas près de changer… d’autres leur répondent que Bouteflika a affaibli la mainmise du DRS et que le lutte des clans est à son paroxysme, d’autres que non c’est faux, Tiguentourine c’était un coup du DRS pour écorner l’image du président. Qu’ils préparent un coup d’état, que non, que si, que c’est les Américains qui nous manipulent dans l’ombre, qu’en fait non c’est les français qui soutiennent Abdelaziz car il leur vend l’Algérie à perte etc…

Pendant ce temps, dans la réalité, Sellal, le bouffon du roi, se moque de tout le monde et se permet même d’insulter nos concitoyens, nos chers Chaouis qui sont pourtant connus pour être les plus farouches des algériens, au nom de quoi ? d’une blague à deux balles destinée à ne faire rire que lui. Les politiques ne sont-ils donc plus tenus d’avoir une certaine finesse dans leurs discours ? Le talent d’orateur n’est-il plus de mise pour la classe politique? De même pour Amara Benyounes qui se permet d’insulter mon père, le vôtre, et même celui du type là-bas la ! Bon ok c’est une expression populaire, mais dans la bouche d’un ministre, pas aussi populaire que ça d’ailleurs, dont on attend une certaine élégance dans les propos, franchement ça le fait pas…

Pendant ce temps-là, le peuple décrypte : En fait Sellal, en directeur de campagne avisé, visait Benflis par cette boutade subtile et bien tournée… Non en fait non car Sellal est un agent double chargé de saboter Abdelaziz pour le compte de Benflis car fut un temps où il était son protégé… Non mais merde à la fin il faut arrêter à moment donné, le mec il est juste con, POINT. Quoique… au début si je me souviens bien il ne disait pas autant de conneries que maintenant… que s’est-il passé entretemps ? Ah non merde ça suffit la parano et j’ai pas de réponses !

Revenons à l’autre partie, l’opposition, comme on l’appelle, une opposition de papier mâché, car elle n’a aucun pouvoir et ne peut réellement rien contrebalancer. Des boycotteurs dont tout le monde se fout et qui n’ont donc d’autres choix que d’essayer d’attirer notre attention en beuglant à tort et à travers que l’état est pourri, une opposition qui n’a d’autre recours que de faire semblant de s’y connaitre en critiquant un pouvoir qui brille par son absence d’efficacité, par sa léthargie et qui, de fait, ne peut être que critiquable . Une bande d’éclopés politiques qui brassent l’air à coups de boycott et qui n’ont pas encore compris que jouer selon les règles ne sert à rien. Car le livre des règles a été amendé, et qu’il sert les gouvernants et uniquement eux. Malheureusement, la seule manière politique et pacifiste de changer les choses est de s’unir… derrière l’un des candidats en lice. Chose qui, selon mes souvenirs, n’est jamais arrivée, et qui ne semble pas réalisable cette année… En France, à titre d’exemple, le deuxième tour opposant Chirac à Le Pen a vu un ralliement massif derrière Chirac… L’union fait la force, surtout derrière un ennemi aussi puissant. Surtout si dans le fond, tout le monde a les mêmes grandes lignes dans leur projets : créer une économie, une industrie, une agriculture dignes de ce nom, développer les TIC, faire de la jeunesse la nouvelle force du pays etc… et j’en passe et des meilleures. Bref faire tout ce que l’état ne fait pas ou a échoué à faire, et « sortir de la politique de rente ». En fait, la seule fois ou les choses se sont passées démocratiquement en Algérie, ça s’est fini en bain de sang… Certaines choses ne sont peut-être pas destinées à se réaliser… Ou peut-être ne sommes-nous pas encore prêts à faire les sacrifices nécessaires ?

Et il y a les lièvres… ceux qui se pointent à chaque élection, les habitués du comptoir électoral, qui crient au scandale, mais moins bruyamment que leurs comparses, et qui ont LA solution ULTIME pour faire de l’Algérie le paradis qu’elle devrait être: bah voter pour eux pardi vous vous attendiez à quoi ?! Les mauvaises langues diront que ces derniers se pointent pour ramasser l’enveloppe des 6 milliards du budget de campagne, mais je m’abstiendrai de donner mon opinion sur la question… oh et puis merde je pense comme eux, je suis une mauvaise langue !

Reste le Benflis, le grand absent politique de ces 10 dernières années, qui nous revient comme une fleur et qui est un peu beaucoup plus visible, ayant des moyens plus conséquents que les lapinous d’en face, mais aussi un passé de challenger venu reprendre sa revanche. C’est tout de suite plus excitant qu’un programme électoral. Réussira-t-il à mettre KO un Abdelaziz diminué ? Ou bien se fera-t-il écraser par le trône roulant ? Vous le saurez en regardant l’épisode spécial du 17 Avril !

Au final, ces élections restent à mes yeux un évènement mystérieux et peu intéressant, un comble pour un mystère ! J’ai quand même bien envie de voter, rien que pour le fait de faire un truc que je n’ai jamais fait avant. Enfin pour ça il faut se faire une carte de vote. Et perdre une demi-journée à faire la queue sans avoir la certitude de l’obtenir est une perspective qui ne m’enchante que très très moyennement… Alors pour qui ? Je sais pas encore, Rebaine peut être ? Histoire de pas voter blanc et soutenir frauduleusement et indirectement Bouteflika… On verra !

Wesh rayek fel mawdou3?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s